Les RNL 2013

Dossier de presse RNL 2013

Deuxièmes Rencontres Nationales de la Librairie :

« Librairie : quelle économie pour quel métier ? »

Bordeaux, 2 et 3 juin 2013

page2

Un événement pour questionner et construire l’avenir de la librairie et du livre

Si les enjeux de la librairie indépendante sont aujourd’hui sur le devant de la scène, c’est parce que ce commerce « pas comme les autres » se situe au carrefour de plusieurs problématiques :

– les évolutions de la lecture et des modes de consommation

– la diversité éditoriale et culturelle

– la place du commerce dans l’évolution des villes et du lien social

– la concurrence entre la diffusion physique des livres, Internet et le livre numérique.

Avec l’Allemagne, la France est le pays dont le réseau des librairies indépendantes est le plus dense. Face aux grandes surfaces culturelles, à la grande distribution et à Internet, celles-ci font mieux que résister. Elles représentent environ 45 % de la vente de livres au détail et bien plus dans des secteurs spécialisés, de la littérature aux sciences humaines en passant par le livre d’art, la jeunesse, le théâtre, la poésie… C’est un métier qui attire chaque année entre 200 et 300 créateurs et repreneurs.

Si des millions de lecteurs demeurent fidèles à leur librairie, c’est parce qu’elle mise sur la diversité, la capacité à construire un assortiment grâce à la connaissance de l’offre et de ses clients, l’existence d’un lieu qui n’est pas seulement une surface de vente, la relation humaine ou encore la participation à la vie de son quartier ou de sa ville.

La librairie, un réseau robuste commercialement mais fragile économiquement

Tel est le paradoxe de la librairie aujourd’hui. Son modèle commercial lui permet de mieux résister à la crise que la grande distribution. Les annonces successives de fermetures de magasins de chaînes et l’effondrement des ventes de livres dans la grande distribution le démontrent. Mais la librairie est dans le même temps le circuit le plus fragile économiquement car il est celui qui investit le plus dans l’assortiment, le personnel et des emplacements au cœur des villes. Elle doit donc retrouver aujourd’hui des marges de manœuvre qui lui font cruellement défaut.

Quelles solutions et quel métier pour les librairies de demain ?

La librairie doit à la fois trouver des solutions pour financer son activité et adapter son métier aux évolutions de sa clientèle, de la diffusion du livre depuis l’arrivée d’Internet et du numérique, de la production éditoriale et de son environnement urbain.

Les Rencontres de Bordeaux s’appuieront sur trois études commandées à cette occasion :

– L’évolution de la situation économique et financière des librairies indépendantes (2005 – 2012), étude réalisée par le cabinet Xerfi ;

– le regard et les attentes des clients vis-à-vis de leur librairie. Quelles pistes pour fidéliser et élargir sa clientèle ? Enquête réalisée par l’Observatoire Société et Consommation (L’ObSoCo) ;

– l’analyse comparative de l’organisation, l’évolution de l’activité et des stratégies des librairies en Espagne, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en France, étude pilotée par Livres Hebdo.

Les ateliers et tables rondes s’articuleront autour de trois problématiques principales :

– Face aux tensions économiques, quelles solutions, quels outils et quelles nouvelles pratiques pour optimiser et développer son activité : les leviers financiers, la relation aux clients, la mutualisation entre libraires, l’optimisation de la gestion de la logistique et du transport, la maîtrise des achats et des retours, la présence sur Internet et la vente de livres numériques, les services qualitatifs…

– Comment améliorer et faire évoluer la relation commerciale avec l’édition – diffusion ?

– Après l’annonce par le Gouvernement du premier volet d’un plan en faveur des librairies, quelle place pour des politiques publiques renforcées au niveau national et local ?

Tels sont les enjeux qui seront au cœur des 2èmes Rencontres nationales de la librairie que le Syndicat de la librairie française (SLF) organise à Bordeaux les 2 et 3 juin (Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine).

Après le succès de la première édition à Lyon en 2011, plus de 700 participants sont attendus, en majorité des libraires, en provenance de toute la France, mais également des représentants des autres professions du livre, des pouvoirs publics et des médias.

Les Rencontres nationales de la librairie sont organisées en association avec :

  • Centre national du livre
  • Sofia

Partenaires institutionnels :

  • Ministère de la Culture et de la Communication
  • Région Aquitaine
  • Communauté Urbaine de Bordeaux
  • Ville de Bordeaux
  • Conseil Général de Gironde

Partenaires professionnels :

  • Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
  • GNP Humanis
  • OCIRP
  • Prisme
  • Agefos-PME
  • Electre
  • Dilicom
  • Salon du livre de Paris
  • Les librairies atlantiques
  • Ecla Aquitaine

Partenaires commerciaux :

  • Thierry Lurton
  • Château de Camarsac
  • Château de Bouscaut

Partenaires média :

  • Livres Hebdo
  • Web Tv Culture
  • autres partenariats en cours

CONTACT PRESSE : AGNÈS CHALNOT COMMUNICATION

T : 06 20 20 24 78 / agnes@chalnot.com

Rencontres nationales de la librairie – DP